C’était mes racines

2013-2014

 

Projet documentaire réalisé dans le cadre du DSAA multimédia Jacques Prévert avec Élise Gautier, Clarisse Lochmann et Léo Martin.

En immigrant en France, certaines familles choisissent de ne pas transmettre leur langue d’origine à leurs enfants afin de mieux s’intégrer dans leur pays d’accueil. Nous avons suivi Delphine et Jean-Marc, ayant tout deux une perception très différente de cette transmission partielle ou inexistante de leur langue d’origine. Enfant ou petit enfant d’immigré, la transmission ou la non transmission de la langue d’origine a déclenché des situations ambiguës chez les intéressés. Nous nous sommes interrogé sur leur perception de cette transmission, en se posant tout de même la question : que leur reste-t-il de leur culture d’origine ? Ne pas transmettre la langue empêche-t-il la transmission de leur culture ? Même si la culture peut se transmettre autrement que par la langue, que reste-t-il à ces enfants coupés de leur langue d’origine ?

 

Vidéo de 22 minutes 27